No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

New-York – Hambourg – Paris, les Guinéens continuent les marches contre le pouvoir de Lansana Conté

Guinéeneews.org 22, Feb 2007
Une manifestation a eu lieu le samedi 17 février 2007 au quartier des Affaires de la ville de Hambourg en Allemagne et a regroupé plus d'une centaine de Guinéens. «De Gänsemark, nous sommes partis devant la Mairie de l’Etat de Hambourg, où une lettre a été remise aux autorités de la ville de Hambourg, avant de nous diriger enfin vers la gare centrale de la ville où la manifestation fût clôturée à 14:30 Heure », expliquent les organisateurs qui précisent que « cette manifestation est organisée en collaboration avec plusieurs autres Organisations et notamment, les organisations Allemandes des droits de l’homme, le conseil des réfugiés « Fluchtlingsrat », ainsi que les organisations africaines du Mali, du Sénégal, du Togo, de la Côte d’Ivoire et du Cameroun.»

Par ailleurs, « la commission a entamé des démarches auprès des institutions allemandes pour qu’elles influencent directement l'attitude de Bruxelles à l'égard de Lansana Conté et de son gouvernement fantôme », ajoutent-ils.

Selon les membres de la commission, « dès le début de la grève générale déclenchée le 10 janvier 2007, la communauté de guinéenne de Hambourg a décidé, à l’instar de toutes les communautés guinéennes à l'extérieur, de soutenir moralement et financièrement, non seulement les Syndicats, les victimes de l'oppression, mais aussi la population civile. Nous avons lancé l'idée d'une cotisation qui fait son chemin, car nous avons pu recueillir pour le moment plus de 1.400 Euros et les cotisations continuent », ont-ils rapporté à Guinéenews©.

A New York aux Etats-Unis, le mardi dernier, des centaines de Guinéens ont manifesté devant le siège des Nations-Unies et des représentations diplomatiques de Guinée et de France. A cette fin, les organisateurs avaient affrété des autobus pour permettre aux Guinéens d'effectuer le déplacement. Ibrahim Diallo- un résident de Silver Springs estime qu'entre 400 et 500 personnes ont répondu à l'appel.

L'objectif de la marche était, selon les organisateurs, « d’exercer des pressions sur le régime dictatorial de Lansana Conté pour lever l'Etat de siège, de mettre en place une commission internationale indépendante pour traduire en justice les voleurs, violeurs et les dirigeants soupçonnés de crimes contre l'humanité en Guinée » Les organisateurs espéraient aussi « demander à l'ONU, au gouvernement français en particulier et aux puissances étrangères en général de dénoncer, condamner avec fermeté les abus et violations quotidiennes des droits de l'homme à Conakry et à l'intérieur du pays. »

A 10h 30 le mardi matin que le cortège est arrivé devant la mission guinéenne de l'ONU où ils ont trouvé que deux policiers blancs en civil postés devant le portail. Brandissant des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire des propos peu favorables au régime de Conakry et des photos des dernières victimes de la dernière répression par l'armée, les manifestants ont écouté un message lu par le président de la communauté guinéenne a New York, Amadou Sara Diallo. Une copie de ce message était destinée au représentant guinéen. Les manifestants ont quitté la représentation de la Guinée vers 12h00 de l'après-midi et ont longé la 3ème avenue pour se retrouver 15 minutes plus tard devant l'ambassade de France avec les femmes au premier rang et les hommes derrière.

Tout comme a l'ambassade de France, il était revenu au porte-parole des guinéens de New York de faire une déclaration dont une copie devrait être remise aux diplomates français. La manifestation s'est achevée vers 1430 devant le siège de l'ONU avec le même protocole. Il faut noter que l'ordre et la discipline ont caractérisé cet évènement et aucun heurt n'a été signalé par la police de New York.

Les Guinéens de France se sont retrouvés ce samedi 17 février à la Bourse du travail de Paris . La rencontre était organisée par la section France de l'Union des Forces Vives avec comme objectif : proposer des actions en vue de trouver des solutions adéquates qui puissent permettre de libérer nos compatriotes de Guinée de cette prison dans laquelle ils sont emmurés. Ce grand meeting, qui a enregistré la participation de 250 à 300 personnes (Guinéens et sympathisants à leur cause) a connu différentes interventions, souvent très émouvantes.

De jeunes Guinéens, plus que jamais déterminés, se sont déclarés « prêts à combattre le régime jusqu'à la victoire finale. » En marge de toutes ces initiatives, des étudiants guinéens ont pris d'assaut les locaux de l'ambassade de Guinée à Paris en début de semaine, obligeant celle-ci à la fermeture. Il y a eu aussi des manifestations organisées devant l'ambassade de Guinée Bissau à Paris, pour protester contre la présence de militaires de ce pays à Conakry.

Un syndicaliste français, invité à la réunion, a fait part du soutien de son organisation pour toute action menée par les Guinéens.

Appelée au téléphone au cours de la rencontre, Mme Rabiatou Sérah Diallo, secrétaire générale de la CNTG, a pu mesurer en direct la détermination de ses compatriotes de France à lutter avec les frères et sœurs du pays pour améliorer les conditions de vie du Guinéen.

Compilation de Guinéenews© avec une participation de Ismaël Souaré en Allemagne, Mouctar Baldé aux Etats-Unis et Aïssatou Bah en France

'Demo für Menschenrechte in Guinea' von azadi
'Demo für Menschenrechte in Guinea' von azadi
'Demo für Menschenrechte in Guinea' von azadi

Language: 
Campaign: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate