No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

10ans d´Anniversaire CARAVANE pour les droits des réfugiés et immigrants

download Flugblatt deutsch, flyer english, çagri türkçe, appel francais, FARSI, arabe

10-jähriges Jubiläum der Karawane für die Rechte der Flüchtlinge und MigrantInnen

English call, çagri türkçe, Aufruf deutsch, FARSI

LA CELEBRATION DE DIX ANS DE RESISTANCE ET DE SOLIDARITE INTERNATIONALE

La caravane pour les droits de réfugiés et immigrants célébre ses dix ans d'existence du 2 au 5 Octobre 2008 à Weimar/Jena, Thüringen. Avec le thème „Dix ans de résistance et de solidarité internationale“, nous invitons toutes les personnes interessées de venir à Jena pour supporter et montrer la solidarité avec des vives contributions du „THE VOICE REFUGEE FORUM“ avec les réfugiés de Thüringen contre l'Etat de répression des réfugiés combattants en vue d'échanger des expériences et plans pour le future.

DEVELOPPEMENT DE CARAVANE

L'histoire de caravane a commencé avec les six semaines de tour de protestations dans 44 villes différentes en été 1998 avec le slogan “We have no vote but a voice!“ / “Nous n'avons pas de vote mais une voix!“ Soutenu par des groupements de solitarité et des collegues de différents continents, nous avons attaqué le consensus du racisme en Allemagne juste avant l'élection générale de 1998. Avec ce slogan, nous avons éclairci les conditions déplorables des réfugiés en Allemagne. En même temps que nous avons commencé à parler et à condamner nos traitements inhumains ici en Allemagne et les conditions qui nous ont poussé de part nos différents pays d'origine, le tour a marqué aussi, la première coordination nationale reélle entre l'Etat organisateur, institutionnel et le système social d'exclusion raciste, persécution et déportation des réfugiés parvenants de pays différents et de différentes régions du monde. De part nos engagements continus, nous avons exposé la cruauté et l'horreur que la politique immigrante allemande tampone sur nos esprits de résistance et de solidarité, contre l'attaque journalière sur nos dignités humaines en même temps sur nos enfants et nos familles.
Dépuis notre formation, il y a de céla 10 ans, nous avons maintenu de constantes actions diverses et campagnes varieés, nous avons lutté contre la continuité des structures coloniales et mentalités racistes, contre la déportation et les lois spécialement jugées racistes comme: „La loi de résidence obligatoire“,des camps d'isolation, la brutalité policière et contre la collaboration allemande avec les régimes de nos pays respectuels. Nous n'avons jamais cessés de dénoncer le dure comportement des politiques européennes. Nous n'avons jamais oublié les gens que nous avons embandonnés dans nos pays, des enfants miséreux qui ont besoin de vivre et d'être sauver de la misère.

1085a

Dans ces 10 ans, nous avons perdu des amis et des compagnons. Pendant que quelques de nos soeurs sont arrêtées par la police avant d´être déporter vers leur pays d´origine,d´autres sont tromatisées et suffoquées dans leurs processus de déportation. Et d´autres sont tirés et tués par la police ou mystérieusement brûlés á mort dans les cellules et stations de police. Violées dans les stations de police avant d'être déporter vers les pays d'origine (on faisait des photos innombrables de ces actes barbares), d'autres sont tromatisées, suffoquées dans leurs processus de déportation et d'autres ont été tués par la police ou mystérieusement brûlés à mort dans les stations de police.

D'autres amis ménagent de défendre leurs droits de rester ici; avec beaucoup de supports, ils ont eu la possibilité de lutter contre les autorités et de gagner. Mais dans plusieurs cas, il n'y avait qu'une seule possibilité due à de longues vives déterminations et d'efforts dures. Au milieu de ces efforts, nous avons aussi l'opportunité de trouver beaucoup de nouveaux amis et supporteurs; et d'encourager plus de réfugiés à lutter. Mais on a eu à faire beaucoup d'expériences en même temps avec la représsion, cela provient des réactions de nos efforts. Punitions, sanctions et déportations sont bien connues, éffectuées par les autorités contre les réfugiés qui resident dans la situation à laquelle nous nous éfforcons de donner vie.

Notre détermination de se definir nous même et de marquer les principes de nos éfforts correspond avec l’essence de solidarité que nous proclamons avec les reclamations sur les methodes repressives étatiques et continue sur nos questions de justice et de respect de notre dignité humaine.

1088e

LE POURQUOI NOUS LUTTONS

Commencé avec le passage de «Asylbewerberleistungsgesetz» en 1982, le gouvernement allemand a systematiquement et déliberalement établi les provisions de la déclaration universelle des droits de l’homme, la convention est signée et rectifiée, avec plus de restruction d’asile et le renforcement des appels des lois anti-terreures, le droit d’asile est virtuellement aboli par le gouvernement allemand comme ses capitalistes dominants intensifiés. Les raisons pour lesquelles l’asile est originellement garanti en peu d’années est devenu la vraie raison aujourd’hui, le pourquoi l’acceptation d’asile est de suite établie. Parallèle à ça, le gouvernement crée des bases légales pour ses activités militaires mondiales. Ainsi quand l’Allemagne à commencé encore à intervenir dans la guerre d’agression en 1999 dans le bombardement de la Yougoslavie, en même temps l’Europe a devancé le projet. Le gouvernement allemand a joué et joue un rôle majeur dans l’Européanisation des droits de l’homme, abusés contre les refugiés et est la force conduictrice dans la militarisation européenne. Après les facteurs d’abollisation des droits d’asile, 15 ans après et dans la signature des lois de convention de Geneve, comme c’était adopté par, des Etats individuels; comme une force motrice en Europe, l’Allemagne exporte des cultures de prisons de déportation, des camps d’isolation et militarisation non seulement des pays de l’Europe mais plus envers les pays voisins de l’Afrique du Nord et de l’Europe de l’Est. Ces rôles sont dressés dans ces pays et dans beaucoups d’autres africains et asiatiques, pour controler les gens et éliminer les motivations de révoltes pour l’auto-détermination. Bureaucratiquement l’Allemagne organise la plupart des décisons de déportations et consulte les nouveaux membres des pays de l’Union Européenne d’assumer la sécurité de toutes les frontières Européennes. Ces mûrs de sécurité sont dressés juste pour sécuriser et défendre la violation des sols européens par les gens des autres coins du monde.

Venus de différents pays eyant subi des massives destructiuon et exploitation résultantes et provenant des pays impérialistes de l’Ouest et des obscènes collaborations entre les brutaux dictateurs et les grands de l’Ouest, beaucoups de nous ont déjà réalisé des expériences horribles et concretes. Quand nous arrivons ici, nous réalisons que non seulement nous ne sommes pas satisfaits et assurés, nous réalisons que nous faisons face au même système, nous avons utilisé pour expérimenter comme les monstres sanguinaires, attaquant et détruisant nos pays dans d’autres ordres, d’épuiser nos ressources miniaires et naturelles et nous rendent dépendant.

La Caravane exprime ses espoires et comprehensions de ces situations dans deux slogans: «Nous sommes ici parceque vous détruisez nos pays!» et «Le droit d’asile est un droit de l’homme et non un privilège!» Et ces slogans nous parraient comme une évidence, une verité.

ET 10 ANS SUR...
LA RESISTANCE ET SOLIDARITE CONTINUE...

Du très début, l’auto organisation et la solidarité avec les refugiés a été l’essence même des débats de Caravane. Sans rôle majeur des réfugiés actifs, la Caravane n’aurait pas exister comme nous le connaissons de nos jours. Dans le passé, il y a de cela 10 ans, nous avons appri l’indisputable facteur: la solidarité est une de nos armes majeurs. Comme un résultat, nous continuerons de proclamer haut et d’assumer la solidarité comme étant un objectif de partenaria et de motives ultenieures.

Pour cette raison, nous avons mobilisé à Thüringen pour notre 10’eme anniversaire de supporter et montrer la solidarité avec les refugiés activistes et amis de differents camps. Notre activité commencera avec un rallye à Weimar où est localisé le centre d’autorité anti-refugiés de Thüringen. A côtés des activités dans le support des refugiés, là, nous échangerons des expériences dans les débats de Caravane avec les refugiés , les immigrants et d’autres gens plus ouverts. Nous voulons maintenir l’auto organisation et construire de larges débats de support et solidarité pour confronter le système inhumain d’isolation et de déportation. Nous voulons exprimer haut et porter loin notre position politique et nos perspectives et nous voulons discuter sur nos futures projets des années à venir. Vous trouverez le programme en bas.

Juste avant les activités d’Octobre, les refugiés de Thüringen ont organisé ensemble avec THE VOICE REFUGEE FORUM un assemblé titré: «Nous fermons le camps d’isolation Katzhütte» le 14 Septembre 2008. C’est dans l’interét des refugiés de créer une dure et forte unité et de developper les solutions pour nos combats pour l’abollition des camps d’isolation.

ANNIVERSAIRE - 10 ANS – PROGAMME

2eme Octobre 2008
11:00 Uhr Conférence de presse
au centre de culture et de la jeunesse „mon ami“, Goetheplatz 11, Weimar
14:00 Uhr Weimar, Goetheplatz
Demonstration et manifestation contre la politique raciste d'Etat de Thüringen contre les réfugiés par l'administration régional à Weimar
19:00 Uhr exposition, film, musique, Weimar. Place: Kasseturm, Weimar

3eme Octobre 2008
10:00 Uhr une visite de solidarité aux camps d'isolations des réfugiés à Katzhütte et Gehlberg et des activistes des réfugiés en Apolda, Thüringen

19:30 Uhr long métrage de Nollywood, Nigeria: „Asylum –Memorial Psychatric Hospital“
Filmtrailer: http://www.youtube.com/watch?v=bTYVJ3Y3HPc&feature=related

4eme Octobre 2008

Friedrich-Schiller-Universität, Carl-Zeiss-Str. 3, Jena
link zu Stadtkarte
10:00 Uhr brunch et les temps d'échanger
12:00 Uhr des séminaires à l'organisation à soi, des travaux de campagnes, la rolle de l'Allemagne dans la guerre européenne contre les réfugiés, de la parole: „Nous sommes ici parce que vous détruisez nos pays!“ et apres la séance plénière ensemble

20:00 Uhr - Jena, Mensa, Philosophenweg
l'évènement d'anniversaire avec un concert (Jericho Walls - Reggae de Dortmund) et des autres apports culturels

Pour d'autres questions, et informations de la mobilisation ou pour participer, il faut contacter des groupes locales de la caravane ou le bureau de „THE VOICE Refugee Forum“ à Jena.

The VOICE Refugee Forum Jena
Schillergäßchen 5, 07745 Jena
Telefon: 017624568988
E-Mail: thevoiceforum {ät} emdash.org

Compte de dons:
The Voice e.V. Göttingen
Konto: 14 00 61
Blz: 260 500 01
Sparkasse Göttingen
Stichwort „10Jahre“

Language: 
activity: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate