No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

Le camp de réfugiés BREAK ISOLATION renforce l’unité des luttes des réfugiés contre l’injustice coloniale

Break Isolation

Le camp de réfugiés BREAK ISOLATION renforce l’unité des luttes des réfugiés contre l’injustice coloniale

. Rassemblements politiques contre l’injustice coloniale et développement d’une base politique commune
. Conférence de femmes réfugiées, au printemps 2013
. Appel à la solidarité avec la marche des réfugiés vers Berlin
. Campagne pour la fermeture du camp à Breitenworbis
. Arrêt des contrôles racistes – contrôler la police
. Tribunal international contre la République fédérale allemande du 13 au 16 juin 2013

Du 23 août au 2 septembre 2012, des activistes réfugiés et des activistes de groupes anti-racistes ont répondu à l’appel de la Karawane pour les droits des réfugiés et des migrants et de The Voice à participer au campement d’été 2012 Break Isolation, à Erfurt.

Rassemblements contre l’injustice coloniale et développement d’une base politique commune
Le rassemblement contre les contrôles policiers à la gare d’Erfurt se voulait un signal clair contre la Residenzpflicht (assignation à résidence) et les expulsions. Les discussions sur l’impérialisme et le colonialisme ont enrichi la compréhension collective des mécanismes d’oppression et de division et notre rôle en tant que réfugiés et non-réfugiés dans la bagarre contre l’injustice coloniale, ici en Allemagne. Il est essentiel, dans la lutte quotidienne, d’opposer un démenti à l’histoire officielle (et ses mensonges) écrite par les dominants, en disant la vérité sur l’exploitation et les structures d’exploitation et en dénonçant les horreurs et la destruction générée par ce système.

Denn im Recht kein Mench

La conférence des femmes réfugiées au printemps 2013
Le premier week-end a eu lieu, durant deux jours, une première rencontre de femmes réfugiées et d’activistes allemandes au sein du réseau de la caravane. Elles ont décidé d’organiser la première conférence de femmes réfugiées au printemps prochain et jusque là d’informer prioritairement les femmes dans les camps d’isolation.

Appel à la solidarité avec la marche de protestation des réfugiés de Würzburg à Berlin

www.refugeetentaction.net

Le 8 septembre 2012, commence la marche des réfugiés de Würzburg à Berlin. Ce mouvement de protestation est l’expression d’un refus explicite de la Residenzpflicht qui transforme chaque Landkreis en prison aux murs invisibles. Cela a commencé à Würzburg, après que Mohammad Rahsepar a mis fin à ses jours, le 29 janvier 2012. C’est lui-même qui s’est pendu, mais les véritables assassins sont ceux qui maintiennent le système de Lager en place, malgré les mouvements de protestations des derniers dix ans. Ses jeunes voisins de l’Iran ne veulent pas finir comme lui ou d’autres, qui après de longues années de leur vie passées en camp d’isolement cassés psychiquement. Au début du printemps, ils sont descendus dans la rue, à Würzburg et y ont entamé une grève qui dure encore aujourd’hui. Ils ont abandonné leur camp d’isolement et choisi la résistance. A Würzburg, ils ont fait preuve de leur détermination, en faisant des actions, en entamant une grève de la faim, de la soif et en se cousant les lèvres.

Nous sommes la voix de tous les réfugiés qui réclament leurs droits. Nous avons crié fort, mais personne ne nous a entendu. Parce que tout a été dit, nous avons cousu nos lèvres.

Leur forme de contestations a inspiré d’autres réfugiés d’autres villes qui eux aussi exigent la fermeture de tous les Lager et la suppression définitive de la Residenzpflicht. A Aub, Bamberg, Berlin, Düsseldorf, Nürnberg, Osnabrück, Passau, Regensburg des tentes ont aussi été dressées pour poursuivre la contestation. Les réfugiés ont décidé de réaliser une marche à partir du 8 septembre vers Berlin pour rassembler les différents groupes contestataires et pour mobiliser d’autres réfugiés. Il est prévu de rendre visite aux réfugiés des camps d’isolement se trouvant sur le trajet et de braver ostensiblement la Residenzpflicht en traversant les différents Kreis (districts). Dès le premier week-end du BREAK ISOLATION, nous avons discuté sur la marche avec le groupe de coordination des réfugiés contestataires des différentes tentes et d’autres activistes. Elle sera accompagnée par d’autres activistes réfugié(e)s de THE VOICE et du réseau KARAWANE. Tout sera fait pour informer les réfugiés sur cette action. En Thüringe et en Sachs-anhalt, la marche sera appuyée par THE VOICE avec des actions, des mises au point politique sur les luttes dans les camps et par la mise à disposition d’infrastructures. En Nordrheinwestfalie, la Karawane pour les droits des réfugiés et des migrants ainsi que des groupes anti-fascistes et anti-racistes de Wüppertal et de Bielefeld viendront donner un coup de main pour l’organisation de la tournée en bus. L’objectif principal de cette action a été formulée lors d’une réunion entre le groupe de coordination des réfugiés contestataires et THE VOICE Refugee Forum de la manière suivante : pendant cette marche, nous devons tous faire en sorte que les luttes des réfugiés soient menées en commun et que l’unité en sorte renforcée. Il est particulièrement important pour la continuité de prendre en compte les expériences acquises en luttant. Les 10 jours du camp ont été en cela une sorte de mis en pratique. En effet, des réfugiés qui viennent de faire connaissance avec le réseau de la Karawane et THE VOICE ont pu acquérir sur le camp des connaissances pratiques et théoriques en discutant entre eux et avec des activistes réfugié(e)s. Nous y avons analysé ce que nous entendons par isolement et pas seulement des réfugiés eux-mêmes, mais aussi de leurs luttes dans les structures de dominance prépondérantes.

Là ou règne l’oppression, il y a aussi la résistance

(Légende de la photo) : Le camp d’isolement de Breitenworbis, photos de la délégation du 17.09.2011

Campagne pour la fermeture du camp de Breitenworbis

Des réfugiés de Breitenworbis étaient présents au camp BREAK ISOLATION et ont raconté les pressions exercées par l’administration des Lager (les services sociaux, l’office des étrangers, le concierge et la police). Suite à cela, on a organisé deux délégations et avec les réfugiés sur place, nous avons fait face physiquement aux oppresseurs. Lors de notre visite, il a été clairement formulé que les gérants du Lager seraient désormais sous observation et sous contrôle des réfugiés et des activistes réfugiés. Ces visites ont marqué le début d’une campagne commune pour la fermeture du camp. Les habitants et les habitantes du Lager et THE VOICE lancent un appel à participer à un rassemblement devant l’Office des étrangers à la station thermale de Heiligenstadt, le 11 septembre 2012.

Arrêt des contrôles racistes – contrôler la police

Communiqué de presse du 30.08.2012

Les premiers jours du Break Isolation Camp se sont tout d’abord déroulés sans provocations des instances étatiques. Des tentatives de contrôles racistes à la gare d’Erfurt ont pu être empêchées grâce aux interventions déterminées des directement concernés. A la suite de nos visites dans le camp d’isolement de Breitenworbis, des activistes de notre réseau ont été le soir-même contrôlés et sans aucune justification juridique menacés de prison. Nous avons fermement condamné les contrôles dans une déclaration publique. Dans le même temps, une action de contrôle de la police fédérale, préparée sans grand effort à partir du camp, a été menée à la gare d’Erfurt pour éviter que le déroulement du camp ne soit perturbé par des provocations. Nous avons travaillé ensemble sur les différentes manières d’agir en cas de contrôle raciste.

Le tribunal international contre la République Fédérale Allemande, du 13 au 16 juin 2013 à Berlin

Lors de ce camp, nous avons pu constater que l’auto-organisation nécessite des espaces et du temps. Les expériences de lutte, le travail en commun sur notre propre histoire, loin des manuels scolaires et de la propagande officielle, nous aide concrètement à organiser la confrontation avec les organes oppresseurs. La lutte contre des aspects particuliers de l’oppression doit être menée parallèlement à la dénonciation des structures de dominance et d’exploitation. Afin de condamner ce système colonial et raciste, se tiendra, du 13 au 16 juin 2013 à Berlin, un tribunal contre la République Fédérale Allemande. La lutte au quotidien ainsi que chaque action sont marquées par notre présence physique.
Nous vous appelons à mettre à disposition des réfugiés et des migrants de votre voisinage et des camps d’isolement le résultat du campement de réfugiés BREAK ISOLATION 2012, un cours-métrage intitulé « Embryon de liberté » qui sortira bientôt, ce texte ainsi que d’autres textes et contributions rédigés pendant le camp.

Unis contre l’injustice coloniale en Allemagne

BREAK ISOLATION – Flüchtlingssommercamp Koordinationsnetzwerk : Karawane Netzwerk et Flüchtlingsinitiativen in Thüringen, Wuppertal, Hamburg, Berlin, Möhlau, Hannover, Augsburg et Würzburg. Contact: The VOICE Refugee Forum – Schillergaesschen5, 07745 Jena – Tel.: ++49 (0) 176 24568988 – Email: thevoiceforumgmx.de

Language: 
Campaign: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
 
 
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate