No War - No Refugee
No NATO - No Refugee

Country Information

Here you find background information on Guinea, Iran, Kurdistan, Türkei.

You are here

OUVRIR LA FORTERESSE EUROPE !

L’histoire de l’humanité est marquée par l’exploitation, l’oppression mais aussi par la résistance à ces phénomènes : Depuis toujours les gens ont migré à la recherche de conditions de vie meilleures. De l’époque de la colonisation à aujourd’hui les états de l´UE – en premier lieu l’Angleterre, la France et l’Allemagne – détruisent les bases de vie de la plupart de l’humanité. En effet, ils imposent les règles des relations internationales, favorisent ou destituent des gouvernement selon leurs intérêts propres dans l’objectif de contrôler ressources naturelles, main d œuvre et débouches pour leur production, la dernière constitue en majeur partie d’équipement militaire. Les profits ainsi accumulés se concentrent au sein de la forteresse Europe entre les mains des entreprises et leurs administrations.

Sur le dos de l’écrasante majorité de la population, le cortège triomphal et la vie décadente d’une petite minorité garantie sa sauvegarde par le combat contre les formations socialistes et communistes, la lutte contre les mouvements d’indépendance nationales et antiimpérialistes et la guerre mondiale contre la ‘terreur’. Dans ce même état d’esprit, la forteresse Europe n’hésite pas a dresser murs, clôtures et militaire pour éviter l’entrée des personnes défavorisés par cette politique.

OUVRIR LA FORTERESSE EUROPE !

Au Maroc, aux frontières des possessions coloniales espagnoles (Ceuta et Melilla), des hommes sont abattus à la frontière sud-ouest de l’UE et sont empêchés à tout prix de mettre pied sur le sol européen. Cela met en lumière ce qui se passe chaque jour dans différentes mesures et qui pourtant est –volontairement ?-occulté par le public européen. Les murs des frontières européennes s’élèvent sans cesse et semaine après semaine d´innombrables gens meurent sur le chemin de l’Europe. Les partenaires privilégiés et les états limitrophes de l’Europe sont forcés de bien gardés leurs frontières et de retenir à tout prix les candidats au voyage sur leur territoire. Pourtant, ceux qui cherchent en Europe une protection ne constituent qu’une petite partie des personnes dépourvues d’abri dans notre monde. Bien que la majorité n’aille pas plus loin que les pays voisins de leur patrie, beaucoup perdent déjà leurs vie sur ce chemin. Le peu qui survie au trajet mortel vers l’Europe est, une fois arrivée, persécutés par l’état, interné, maltraité et expulsé collectivement.

BAS LES PATTES AUX RESSOURCES AFRICAINES !

En Afrique, les nombreuses personnes fuient leur pays que ce soit à cause de guerres (Congo, Soudan, …) ou de famines (Niger,…). Ces pays sont pour la plupart des fournisseurs important de matières premières : Le Congo, par exemple, fournit du géranium, de l’or, des diamants et du coltan. Le coltan est une matière importante pour la production des téléphones portable et pour la technologie militaire, raison de son classement comme matière première stratégique par les Etats Unies. Le Niger dispose sur la troisième réserve d´uranium mondiale. Au Soudan, depuis des dizaines d’années les pays ouest-européens, l’USA, la Russie et la Chine sont en concurrence pour le pétrole. Mais quels sont les bénéfices des populations locales ? Aucun, hormis des conditions de travail insoutenables pour l extraction de ces matières premières, des guerres et des war-lords, soutenus une fois par l’un une fois par l’autre. En outre, les états du soi-disant ‘premier’ monde font tout pour ouvrir les marchés de ces pays à leurs produits privant ces derniers d’une structure de production durable et autonome et les soumettant au contraire à de longues dépendances. Pas un centime des profits est investi dans l’éducation, le système de santé ou les industries locales. Nous critiquons l’exploitation impériale mondiale ! Car la richesse mondiale et les profits de la production sociale sont monopolisés par les entreprises partout dans le monde. Ces mêmes entreprises qui produisent leurs armes et leurs produits grâce aux matières premières et à la main-d’œuvre sociale, s´accaparent des profits grimpants, mettent dehors des travailleurs et les confrontent chaque jour avec de nouvelles formes d’humiliation (Hartz IV, réduction des droits de travail, etc.)

Nous nous engageons pour :

• l’abolition des camps en Europe et ailleurs
• les mêmes droits sociaux et politiques pour toutes personnes résidantes en Allemagne
• une Europe ouverte sans des camps avancés
• la fermeture de tous les ‘Ausreisezentren’ et prisons d’expulsion
• l’arrêt immédiat de toutes les expulsions, renvois et refoulements
• l’abolition de la politique frontalière mortelle
• l’arrêt des exportations des biens militaires et des interventions militaires

Language: 

Der Kampf von Flüchtlingen braucht Geld!

Die Karawane ist maßgeblich auf Spenden angewiesen. Unsere Organisation besteht überwiegend aus Flüchtlingen, die (wenn überhaupt) nur über sehr geringe finanzielle Mittel verfügen. Aus diesem Grunde haben wir 2008 den „Förderverein Karawane e. V.” gegründet. Unser Verein ist als gemeinnützig anerkannt und kann deswegen auf Wunsch Spendenquittungen ausstellen, so dass sie steuerlich absetzbar sind. Wenn bei der Überweisung die Adresse mit angegeben wird, verschicken wir die Spendenbescheinigung automatisch spätestens am Anfang des Folgejahres.

Kontakt: foerderverein(at)thecaravan.org

Unsere Bankverbindung lautet:
Förderverein Karawane e.V.
Kontonummer
: 40 30 780 800
GLS Gemeinschaftsbank eG
BLZ: 430 609 67

IBAN: DE28430609674030780800
BIC: GENODEM1GLS

Events

M T W T F S S
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 

Syndicate

Subscribe to Syndicate